Saturday, January 31, 2015

Big gym 4

Fourth Drawing of my "Big Gym" Series : I confess that I have been quite happy with the result.


Quatrième dessin de ma série « Big Gym ». J’avoue avoir été content de moi lorsque ce dessin  a été terminé… 


As I was drawing, I was constantly focusing on the always thinner demarcation between woman and man. Drawing a body so distorted and so sexy at the same time, I wanted to blur the limits, leave the watcher clueless. . . Is it still a woman? Or is it a man with a wig? Could her intense pain expression belong to a woman? Are the veins running on her arms in their rightful place on a feminine body, supposed to be soft and graceful? Why would a woman endure such a transformation? Why would she desire to look like "that"?
 
Of course, dear reader, you know all the answers : not only is she a woman, but she is the sexiest there is! Her boobs completely disappeared, replaced by incredible pecs, her abs are so huge that they miss space and have to spill over, dripping sweat makes each of her monstrous muscles glisten...

Yummy!
 
En le faisant, je pensais constamment à la frontière de plus en plus mince qui existait entre cette femme et un homme. En dessinant ce corps difforme et tellement sexy, j’ai voulu au maximum brouiller les pistes… S’agit-il encore d’une femme ? Ou bien est-ce un homme avec une perruque ? Son expression de souffrance intense est elle vraiment celle d’une femme ? Ses veines qui parcourent ses bras sont elles à leur place sur un corps féminin, censé être doux et harmonieux ? Pourquoi une femme s’infligerait-t-elle ça ? Pourquoi voudrait-elle ressembler à « ça » ?

Bien sur, vous qui me lisez, vous connaissez les réponses à toutes ses questions : Non seulement il s’agit bien d’une femme, mais c’est également la femme la plus sexy qui soit ! Sa poitrine a totalement disparu, pour faire place à de fantastiques pectoraux, ses abdos sont tellement gros qu’ils ne trouvent pas de place et débordent de partout, la sueur qui dégouline fait briller chacun de ses monstrueux muscles…

Miam !

Wednesday, January 28, 2015

Big gym 3

The third sketch of my "unwriten" story... Are they a mother and her daughter? ;)

Le troisième dessin de mon histoire inachevée... S'agit-il d'une mère et de sa fille? ;)



Oh, j'en profite pour m'adresser à mes camarades francophones: quelqu'un parmi vous aurait il encore de vieux numéros du magazine Le monde du muscle

A vrai dire, je recherche plus précisément le numéro dans lequel était paru un dossier sur l'abus de stéroïdes , illustré, entre autres, par des photos de la merveilleuse Sue Price. Il me semble que l'article faisait la comparaison entre les débuts de Sue et sa taille du moment avec, évidemment, une différence énorme au niveau de la taille de ses muscles. Il est vrai que Sue ne devait pas être la dernière à s'injecter tout un tas de produits dans les veines, pour notre plus grand plaisir! ;)

Je me souviens parfaitement de la phrase écrite à coté d'une photo de la Sue de cette époque, en train de faire du squat, avec ses cuisses gonflées au maximum, couvertes de veines et prêtes à exploser:
[ A propos des gros muscles chez une femme:] " C'est à dire admirable et enviable pour une minorité d'adolescents attardés qui n'arriveront jamais se soigner de leur timidité".

C'était la première fois que je me sentais vraiment visé et insulté à cause de mon attirance pour les femmes musclées. A cette époque, j'étais effectivement un adolescent très timide, et le rappel de mon addiction aux gros muscles féminins comme étant la cause de mon mal-être et de ma timidité m'avait particulièrement marqué, au point que, aujourd'hui encore, je me souviennes parfaitement de cette phrase assassine...

Je crois qu'il s'agissait de cette série de photos (il me semble même apercevoir la découpe du texte...)









Pour l'adolescent timide que j'étais en effet, Sue, comme les autres femmes de son espèce, représentait une sorte d'excitation ultime, un rêve inaccessible, une obsession formidable...  Je ne compte plus les fois où je me suis touché en regardant ses énormes cuisses, son formidable cul ou ses bras gigantesques...  Je veux dire, regardez la, en train de suer et de faire gonfler ses muscles! N'est elle pas incroyable? Excitante? Hé bien, ce journaliste semblait penser le contraire et la trouvait "monstrueuse", et qualifiait les types comme moi qui la trouvait sexy d' "attardés"...

Personne d'autre ne s'en souvient?

Sunday, January 25, 2015

Big Gym 2

 A second illustration, from my story, who will become a comic-book...

With this series, I really wanted to push some limits, in my drawing, in my fantaisies...

Une deuxième illustration de mon histoire, qui deviendra une BD...

Avec cette série, je voulais vraiment repousser des limites, à la fois dans mon dessin, dans mes fantasmes, dans le coté "freaks" etc...


Saturday, January 24, 2015

Big gym

A few time ago, I did several sketches for an illustrated story that I wrote. But I've decided to do a comic book of this story, so I give you thoses illustrations. Here the first one:

Friday, January 23, 2015

A few things...



 - If things doesn't change, I will be able to post more. I really hope so!

- I'm thinking about taking commissions. I've received some questions about it since I've started to post here and there, and I did a couple of drawings a long time ago. I still don't know the price of the new ones, I will let you know as soon as I know.

- Is there anybody who would like to color my sketches? I will be happy to see some of them with colors. FemXman did a great one a few time ago, for example: Another Dose Hun? by FX-Man

- I'm thinking about doing comics. I already have several stories and I would like to draw them. And to be honest, I'm thinking about selling them. Any advices? Of course, I don't want to practice expensives prices, maybe a subscription or just sell one comics at a time. I still don't know the best way to satisfy me and you. Let me know if you have some ideas!

- Doas anybody would have time to help me with my english translation? As you may have noticed, my english is not that good, and I spend too much time to translate my stories, a little help would be really apreciated.

- Et enfin, y a t-il des français qui voudraient discuter avec moi, par mail ou autre, de nanas musclées? Je suis toujours heureux d'échanger quelques mots dans ma langue maternel avec un de mes camarades fou de gros muscles. Je n'en vois pas assez à mon gout sur le net! ;)

Elena Seiple, of course...

... that being said, I hope it was a recognizable caricature...

Thursday, January 22, 2015

Who is she?

Hint: on the original photo, the dress is red.


Wednesday, January 21, 2015

Roided selfie



A few times ago I came across a pic/morph  showing a guy who seriously abused of steroids and who took a selfie.

Unfortunately, I didn't manage to find the name of the author, I hope he will not hold it against me that I made the following sketch inspired by his morph.


Je suis tombé il y a peu de temps sur une photo/morph, représentant un type ayant gravement abusé des stéroïdes et qui se prenait en photo, façon selfie.

Malheureusement, je n’ai pas réussi à trouver l’auteur de ce photomontage, j’espère qu’il ne me tiendra pas rigueur de m’être inspiré de son travail pour faire le dessin qui suit:


Thursday, January 15, 2015

The photos on which I wanked the most - Bev Francis



Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un dessin à propos des photos qui m’ont le plus excité.

Bon, je pense que, si vous êtes sur ce blog, c’est que vous êtes un taré comme moi, absolument fou des femmes musclées,  et il y a donc de fortes chances que vous connaissiez déjà cette photo :



C’est normal, après tout : il faut dire que Bev Francis est une légende pour nous les schmoes et que, pour une poignée d’entre nous, elle restera éternellement la nana la plus GROSSE , et donc la plus sexy, qui ait pu exister.

Cette photo date de 1991, et a été prise durant le Miss Olympia de cette année-là. Je n’ai pas besoin de vous refaire l’histoire, vous la connaissez déjà, Bev finit deuxième alors qu’elle aurait du finir première, vu qu’elle était la nana la plus ENORME qu’on ait vu jusque là. Son posing est rentré dans la légende, tout comme les quelques photos qui ont été prises à ce moment-là, trop peu, hélas…



Cette année-là, je venais à peine d’avoir 11 ans, et je me découvrais depuis peu une passion sans borne pour les femmes musclées. Je connaissais déjà quelques nanas, elles aussi rentrées dans la légende, comme Denise Rutkowski ou Sharon Bruneau, mais aucune d’entre elles ne me fit le choc que je ressentis en voyant cette photo… Une nana comme ça pouvait donc exister ? Une nana aussi musclée, aussi dingue ? D’ailleurs, s’agissait-il vraiment d’une femme ? Non, c’est pas possible, ça n’existe pas, c’est trop horrible…

Moi qui me rendait à peine compte de ce que j’étais vraiment, c'est-à-dire un jeune garçon atteint de sthénolagnia, c’était trop d’un coup. J’avais l’impression d’avoir fait une overdose de muscles, j’en étais presque malade. « C’est pas juste ! Déjà que j’aime les nanas musclées, voilà qu’en plus je les aime encore plus quand elles sont ENORMES ! Je ne suis vraiment pas normal… » J’ai fini assez rapidement par me faire une raison, et je suis revenu sans cesse sur cette photo, qui me semblait sortie d’un rêve ...ou d’un cauchemar ?

Bien sur, depuis, nous avons assisté à l’émergence de quelques autres spécimen aussi tarés, sinon plus, que Bev : Colette Guimond ou René Toney, pour ne citer qu’elles, à la recherche du muscle toujours plus gros. Mais Bev restera pour toujours la première à m’avoir fait entrevoir un bout de paradis…


Saturday, January 3, 2015

Happy new year!

Yes, happy new year to all the female muscle lovers!

A quick entry, just to celebrate the start of 2015, in french. Maybe I'll translate it later...

En furetant sut YouTube, à la recherche de nouvelles vidéos de nanas hyper musclées, je suis tombé sur cette ancienne vidéo de Dena Westerfield, que je vous laisse apprécier dans un premier temps...

video

Une qualité de son et d'image assez dégueulasses, un montage assez bref et pas vraiment bien foutu, une image tremblante... Bref, pas franchement la vidéo de l'année (surtout qu'elle date de 2007!).

Mais en y regardant de plus près, il se dégage de ces quelques dizaines de secondes une atmosphère assez sulfureuse. Cette vidéo, qui me semble avoir été filmé à la sauvette, entre deux entrebâillements de portes, nous montre une Dena totalement détendue, qui mâche de façon presque provocatrice un chewing-gum et qui exhibe, comme à son habitude, son corps musculeux à nos yeux ébahis. Jusqu'ici, rien que de très habituel pour cette princesse à la merveilleuse poitrine. Mais cette fois, l’environnement est assez différent: ce n'est pas une Dena seule dans une pièce, mise en valeur par tel ou tel artifice, il s'agit cette fois de la réalité brute, crue, telle qu'on aimerait la voir plus souvent. Dena est tellement à l'aise avec son corps qu'elle n'hésite pas à l'exposer devant une foule d'inconnus, presque indifférents à ce qui se passe, ignorants qu'ils ont en face d'eux une merveille de la nature. Cette façon totalement indécente de se déshabiller, pour exhiber ses fantastiques abdos, avec ce regard d'intense provocation sexuelle lorsqu'elle se lèche les biceps, font de cette Dena un ilot du désir, perdu parmi cette foule d'anonymes et d'ignorants, que seuls quelques types dans mon genre savent apprécier à sa juste valeur... Pour elle, c'est normal d’être sexy et musclée, et de le montrer fièrement à qui veux bien l'admirer. Dommage pour les autres, qui passent à coté sans même la regarder, ou pire, en la méprisant du regard... Dena est à nous, et rien qu'à nous!